cabillaud_pan_1

Ils sont loin les vendredis où le poissonnier en camionnette bleue klaxonnait dans la rue de ma grand-mère. De cette époque j'ai gardé un grand amour pour le poisson (bien plus grand que celui pour la viande!) et un coup de coeur pour les filets de merlan arrosés de vinaigre (mais ça c'est une autre histoire!).
Cette recette est née d'une rencontre avec
Patrick l'homme de la mer lors d'une certaine virée indienne.
Sur un coin de table entre un lassi mangue et un vendeur de fleurs il m'a conseillé une chapelure de chorizo et de persil pour habiller le cabillaud : des produits que j'adore!
La soupe a été recyclée pour relever l'écrasée de pommes de terre...
Un plat où chaque produit trouve sa place et s'associe délicieusement avec les autres!

Pour 2 personnes :
125 g de dos de cabillaud
20 g de chorizo
2 gousses d'ail
1 cuillère à soupe de chapelure
1 petite poignée de persil
sel, poivre

1 jaune d'oeuf battu avec un peu de lait

Pour la purée :

3 pommes de terre
1 louche de soupe aux cèpes et à l'ail persillée
1 cuillère à soupe rase de maïzena

Eplucher et cuire les pommes de terre. Les écraser à la fourchette. Saler et poivrer légèrement.
Délayer la maïzena dans la soupe. Laisser épaissir à feu doux en remuant de temps en temps.

Couper le chorizo en petits morceaux. Hacher l'ail et ciseler le persil. Mélanger ces ingrédients à la chapelure.
Couper le dos de cabillaud en 6 rondelles.
Passer le cabillaud dans l'oeuf battu puis le paner sur le dessus de la chapelure.
Chauffer un peu de ghee ou d'huile neutre dans une poêle.
Sur feu fort y déposer les morceaux de cabillaud du côté où il n'y a pas de chapelure.
Une fois cette face cuite, baisser le feu et cuire les autres faces en terminant par celle qui est panée. Retourner délicatement les morceaux en exercant de temps en temps une petite pression de manière à ce que la farce ne se fasse pas la malle!

Servir avec de la purée de pomme de terre et un peu de sauce aux cèpes!
cabillaud_pan_2
Pour plus de facilité la prochaine fois je pense mixer toute la chapelure avec directement un peu de jaune d'oeuf de manière à obtenir une sorte de pâte. Puis de la disposer sur un papier film avant d'y enrouler le cabillaud, de le passer un peu au frais et enfin le couper en rondelles.